Les premiers mois d’activité

Les premiers mois d’activité

Le moment que vous attendez depuis longtemps est arrivé : vous allez pouvoir démarrer votre activité !
L’objectif de cette rubrique est de vous apporter un minimum de connaissances et de conseils pour que cette étape se passe dans de bonnes conditions.


Durant les premiers mois de votre nouvelle activité, vous allez donc  :

  • découvrir et vous familiariser avec un nouveau monde, celui de l’entreprise et de son environnement,
  • mettre en oeuvre les moyens et procédures qui vous permettront de contrôler l’efficacité commerciale et administrative de l’entreprise.

Vous allez devoir, notamment :

Concevoir et mettre en place vos actions commerciales
Vendre représente désormais le premier objectif de votre entreprise !

Faire face à des échéances fiscales et sociales et, pour cela, comprendre les principes qui régissent la fiscalité de l’entreprise


TVA, TP, IS, IR, régime micro-entreprise, régime réel, franchise en base, taxe sur les salaires, salaire des employés (voir salaire-brut-en-net.fr pour calculer les rémunération), …, la création de votre entreprise va vous entraîner dans un nouvel univers… qui peut paraître incompréhensible, voire effrayant, pour un non-initié !
Le « métier » de chef d’entreprise suppose de prendre à tout moment un certain nombre de décisions d’ordre fiscal.
Pour éviter de vous laisser surprendre et être en mesure de dialoguer avec les administrations concernées, il est indispensable de connaître et de comprendre les principes de base qui régissent la fiscalité des entreprises et les obligations comptables qui en découlent.

 Contrôler la montée en régime de votre entreprise, en observant un certain nombre de principes de gestion


Les études réalisées sur la création d’entreprises montrent que parmi les causes de défaillance des entreprises nouvelles, deux sont particulièrement significatives :
l’insuffisance des capitaux propres, qui rend l’entreprise très vulnérable en cas de croissance plus rapide que prévu ou de modifications brutales par rapport aux prévisions.
des charges fixes trop élevées par rapport au chiffre d’affaires, une méconnaissance des prix de revient, des amortissements, frais généraux et frais de personnels trop élevés.
On ne le répètera donc jamais assez : pour se donner les meilleures chances de réussite, il est indispensable :

  • d’observer un minimum de principes de gestion.
  • et de contrôler en permanence la réalisation des prévisions par des outils de gestion adaptés.

Et puis réagir en cas de difficultés !
Pour cela, suivez les conseils que vous donne Entreprendre en Basse-Normandie dans la fiche Des difficultés ?

C’est à vous de jouer maintenant !

Comments are closed.